Optimiser vos réunions et votre management avec les icebreakers

0
74
views
Icebreakers en équipe

Autour de Bubble Meeting et du sujet essentiel de l’animation des réunions, la notion d’outils collaboratifs et d’ateliers de groupe semble essentielle. Et si à ce jour, notre outil complet de pilotage de réunions n’intègre que peu de modules de stimulation et de réflexion, il me semblait pertinent de vous offrir quelques pistes sur des ateliers pour briser la glace et pour engager la créativité des équipes : les icebreakers.

Vous pouvez pendant votre phase d’animation sous Bubble Meeting, décider d’intégrer simplement ce type d’outils collaboratifs et participatifs. Ou tout simplement les mettre au programme d’une réunion ou d’un groupe de travail plus conventionnel (à l’ancienne).

Alors quels sont les « icebreakers » à connaître ? Comment fonctionnent-ils ? Je vous en dis plus sur ce nouvel article autour des approches participatives (pas forcément digitales).

Icebreakers c'est quoi ?
Vecteur crée par rawpixel.com – www.freepik.com

QU’EST-CE QU’UN ICEBREAKER ?

Comme l’évoque sa dénomination anglaise, il s’agit là d’un outil permettant de « briser la glace » ; et donc :
> de créer une dynamique,
> d’ouvrir la parole, les esprits
> ou encore de renforcer la cohésion d’équipe pour atteindre l’efficience.

En fait, des icebreakers, vous en connaissez de nombreux cas, c’est juste qu’ils sont vus comme de simples moyens. Et que le terme évoqué ici ne les qualifie pas directement…

Quizz, nuage de mots, dessine-moi une pomme, photolangage… Il en existe des dizaines et vous avez déjà sans doute participé, ou utilisé lors d’un atelier, un de ces icebreakers.

L’idée reste de favoriser la productivité de groupe, en créant une expérience forte, dynamique, collaborative et imaginative. Vous créez ainsi un groupe, soudé, une vraie cohésion et si cet atelier est ressenti comme positivement. Il n’en sera que meilleur et plus rapide.

Ces techniques sont de formidables vecteurs d’échange et de co-construction, notamment pour des équipes ou dans des environnements où l’on ne se connait pas ou peu. Mais rien n’empêche de les appliquer au sein d’une équipe projet. Ou dans le cadre d’un service où les gens se côtoient régulièrement et se connaissent. 

Il n’est pas rare que la parole soit difficile à libérer, même dans une réunion d’équipe…
La peur d’être jugé, le manque d’intérêt, la sensation de ne pas être pertinent, etc. Autant de moteurs contre-productifs que les icebreakers vont mettre en échec et stimuler pour tirer le meilleur de chacun.

Pour garder tout leur potentiel, il convient malgré tout de garder un environnement stimulant. Et en ce sens, il faut éviter de créer trop d’habitudes autour de ces ateliers. Heureusement, il en existe une quantité et vous pourrez choisir les plus adaptés aux circonstances, au moment ou encore les faire tourner régulièrement.

QUELQUES ICEBREAKERS À TESTER

Attention, un atelier peu très bien fonctionner avec un groupe et pas du tout avec un autre…

Il convient de le choisir en fonction de nombreuses variables comme le nombre de participants, leur typologie, les objectifs ou encore le temps disponible. Et bien entendu, il faut faire des tests pour voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins, ou à quoi votre équipe est réceptive.

Il faudra également voir si vous bénéficiez d’une séance conviviale en présentiel ou si vous êtes plutôt dans le cadre d’un outil participatif à distance

Comme vu plus haut l’un des Icebreakers les plus connus est le nuage de mots.
Tout le monde y a déjà été confronté, à défaut même d’avoir participer à sa construction.

On part d’une question simple, on prend en compte le contexte, l’humeur du groupe de travail…et après quelques instants, on est prêt à démarrer. Il suffit alors uniquement de laisser s’exprimer les idées, de faire participer tout le monde et de créer avec les mots et idées qui ressortent un nuage d’informations connexes, inspirantes. Vous pourrez dans un second temps, faire des regroupements de termes, organiser en catégories, en solutions…
Selon ce que vous cherchez à mettre en lumière !

LE PHOTOLANGAGE

Il s’agit là de s’appuyer sur une sélection d’images que l’animateur aura faite et que chacun choisit pour répondre et représenter la question posée. Il y a forcément moins de liberté, un contexte quelque peu guidé, mais cela permet de mettre en évidence des ressentis et forcément la limitation des choix évite également de partir dans tous les sens.

LE PARTAGE DE PHOTOS

Toujours avec un côté très illustratif, il s’agit cette fois dans l’atelier icebreaker Partage ta photo, que chacun intègre une image de son choix dans le cadre d’un mur de selfies. Cela a plutôt pour but de mieux se connaître, de partager une part de soi (environnement, enfance, week-end, vie privée, hobby, …). Ainsi de créer du lien avant même de partir sur un atelier créatif.

CTA-meeting-essai_premium

DESSINE-MOI UNE POMME

C’est un icebreaker orienté créativité qui fonctionne bien pour stimuler la productivité autour des alternatives et solutions possibles. Il favorise le rebond d’idées en équipe. Si vous êtes entre 5 et 20 personnes, avez une 15aine de minutes disponibles, lancez-vous !

Par petits groupes de 5, à partir d’une matrice à 16 cases/items, chaque membre avec son stylo doit dessiner une pomme et faire avancer la réflexion, autour des multiples possibilités.

L’objectif est de trouver ces 16 possibilités et chaque groupe pourra présenter sa réalisation, mais aussi la façon d’appréhender la réflexion créative pour arriver à 16.

Il ne s’agit d’ailleurs pas forcément de pomme au sens fruit… Laissez vagabonder vos esprits et soyez les plus créatifs. Vous y verrez forcément une mécanique de co-construction progressive de votre pensée créative.

Il existe des dizaines de icebreakers de ce type et si le sujet vous intéresse pour aller plus loin, de nombreux livres sont disponibles. Il s’agit bien entendu de révolutionner ici la collaboration, la participation de chacun et cela fonctionne tout autant en mode projets que pour des objectifs beaucoup moins cadrés.

Pour ceux qui ont déjà jeté un œil sur Bubble Meeting, vous savez à quel point il nous semble essentiel de stimuler, d’aborder différemment la collaboration, la circulation de l’information…et les icebreakers peuvent à la fois enrichir une future version de notre outil de gestion des réunions, mais de manière générale, apporter une vraie richesse dans la connaissance de l’autre, la productivité collective et l’intelligence du groupe pour tirer le meilleur d’une problématique ou réflexion.

Une prochaine série pourra aborder d’autres exercices de ce type si cela vous semble pertinent, n’hésitez donc pas en commentaires à en partager d’autres ou à me demander d’autres articles sur le sujet. Boostez votre management pour plus d’efficacité et d’engagement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here