Comparatif outil de gestion de réunion : Beekast versus Bubble Meeting

0
395
views

Une série comparatif « Outils de gestion de réunions » qui arrive bientôt à son terme ! Je m’intéresse à un autre frenchy, moins connu que Klaxoon et qui pourtant n’a pas du tout à rougir en face : Beekast.

Un outil avec une petite abeille orange (une première similitude avec la couleur), plutôt complet, qui distille son expertise avec talent depuis 2016. La startup nantaise qui en est à l’origine, rencontre un beau succès plutôt mérité à mes yeux et s’appuie sur une levée de fonds qui lui a donné une belle impulsion.

Beekast est sans doute mon préféré dans ce comparatif ; excepté bien sûr notre petite création qui reste très très jeune, face à ce genre de concurrent.

Alors, Beekast c’est quoi ? Quels sont ses atouts ? Je vous invite à me suivre pour le savoir…

beekast supérieur à bubble meeting sur certains points
Illustration créée par Freepik – fr.freepik.com

BEAUCOUP DE CASES COCHÉES POUR UN BEEKAST TOUT AUSSI INTUITIF

Nous avons vu pas mal d’outils à ce stade et Meeting Booster apparaissait comme un des rares à être aussi englobant que notre Bubble Meeting. Et bien, l’outil à la petite abeille orange joue clairement son atout sur ce segment. Avec qui plus est, une interface bien plus agréable, moderne et intuitive.

Beekast vient en effet couvrir 3 phases principales, oubliant peut-être juste la notion de préparation et d’engagement en amont (l’un des points différenciants de Bubble Meeting). Trois phases propulsées par un environnement coloré, dynamique et très facile d’utilisation. Idéales pour cadrer des réunions standard et même lancer des sessions informelles à la volée.

L’accent est particulièrement mis sur l’animation de réunion, avec une dynamique à la Klaxoon, plutôt très orientée sur l’émulation d’équipes, l’interaction événementielle avec les participants. Et ce n’est pas pour rien notamment que l’outil de gestion de réunions se voit tout aussi à l’aise en réunions internes, que pour des séminaires ou des plénières.

On peut peut-être malgré tout regretter qu’au-delà de ces aspects, il n’y ait pas plus de modules moins « jeux et engagement » (nuages, sondages, votes, classements, …). Et plus structurants autour de problématiques de réunions et d’arbitrages, comme on en retrouve dans les comités de direction, les groupes de travail…

Il faut bien lui trouver quelques failles ! Et pour le coup, Bubble Meeting lui entrera parfaitement dans ce type de besoin.

En tout cas, beaucoup de modules sont disponibles, ainsi qu’une offre large d’import de documents pour agrémenter dans l’outil de gestion de réunions, vos présentations ; qu’il s’agisse d’images, de vidéos ou de PPT.

Autre point fort, plus dynamique : la partie compte-rendu, qui inclut comme pour Bubble Meeting, un suivi des actions/décisions. Ainsi que l’accès aux documents de la réunion.
La modélisation du compte-rendu et la récupération de tout ce qui s’est passé pendant celle-ci, se fait en quelques clics pour une expérience extrêmement intuitive.

comment faire son choix ?
Illustration créée par Freepik – fr.freepik.com

DES PETITS DÉTAILS POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE ET CHOISIR SEREINEMENT

Nous l’avons vu plus haut, beaucoup de petits points communs pour les deux outils de pilotage réunions du jour. Tous les deux français sur une approche complète ; avec une animation dynamique et une interface intuitive.

Une phase en moins pour Beekast ; mais celui-ci se rattrape sur sa maturité (sans doute pendant un temps encore) et son design sympa et coloré.

Tous les deux proposent une construction de réunion autour de modules prévus pour l’attention et l’engagement. On note aussi un modèle SaaS commun, avec une tarification à l’organisateur.

Cela s’arrête toutefois là sur la tarification. Bubble Meeting se révèle moins cher et sans doute plus évolutif. Par ailleurs, il peut être proposé en synergie avec l’outil de gestion de projet, pour un coût simplifié, à l’utilisateur.

Mais Beekast propose lui un format gratuit jusqu’à 3 utilisateurs. Idéal donc pour les micro-équipes et les tests prolongés. (quoi que chez Bubble Plan, avec cette version première, il y a beaucoup de flexibilité…).

On notera également que du côté de l’abeille, il n’y a malheureusement pas de support, sauf à être sur les versions chères…

Au rayon des petits plus, on ne refera pas la liste de Bubble Meeting, histoire de rester le plus objectif possible :). Mais du côté de Beekast, j’ai noté des intégrations intéressantes, autour des outils MS Office 365 notamment ; ou encore les outils de visio. 5 ans et plus de moyens pour une facilitation de l’aspect distanciel avec les visioconférences.

Et voilà, ma première lecture comparative de ces deux outils de gestion de réunions ! Un match qui en toute objectivité penche vers l’outil le plus « expérimenté » : Beekast. Pas un écart énorme, mais on y sent quand même tout le recul des années et un investissement monoproduit conséquent.

Il est probable malgré tout que Bubble Meeting soit rapidement capable de venir challenger activement le meilleur des outils de cette série comparative. D’ici 2022, qui sait…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here